Salle de perfusion

A l'Institut de Rhumatologie, nous avons une salle de perfusion. Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre lorsque vous viendrez nous rencontrer pour recevoir un biologique par voie intraveineuse. L'Inflectra, l’Orencia, le Rituxan, l’Actemra et le Benlysta sont des médicaments que nous donnons régulièrement .

Nous avons une équipe spécialisée pour ces traitements. Josianne, Louise, Mélanie et Sabrina font partie des infirmières qui travaillent en salle de perfusion.

 

La durée des traitements dépend du biologique qui vous a été prescrit. Cela varie entre 45 minutes et 6 heures.

Un traitement biologique intra-veineux vous a été prescrit? Voici la procédure

Vous avez été approuvé par votre assurance ou la RAMQ pour recevoir votre traitement biologique

Que ce soit votre premier traitement biologique ou non, un formulaire de médicament d'exception sera rempli par une infirmière.  Elle vous parlera aussi de tout ce que vous devez savoir avant de débuter ce nouveau traitement. Le document demandant l’approbation du médicament d’exception expliquera l'état de votre maladie et l'essai des médicaments antérieurs. Il sera envoyé au programme de votre médicament.  Il existe un programme de soutien pour chacun des médicaments biologiques. Ils vous apporteront de l'aide financière, ils pourront vous fournir de l'information sur le médicament ou vous permettre de recevoir votre traitement à la maison, ce qui est le cas de l’Orencia.

 

C'est ce programme qui s'occupera de faire parvenir ce formulaire à votre assureur privé ou à la RAMQ. De votre côté, votre rhumatologue a demandé certains tests à faire avant de débuter le biologique IV : PPD (test pour dépister la tuberculose), certains vaccins : pneumovax, prevnar, zostavax (si vous êtes âgé de 50 ans et plus), hépatite A et B (si vous voyagez), etc. Ces vaccins peuvent être reçus en CLSC ou en clinique du voyageur, moyennant parfois des frais, tout comme le PPD, qui est gratuit.  Certaines prises de sang spécifiques au traitement vous seront demandées avant de le débuter.

Habituellement, votre assureur ou la RAMQ vous envoie une lettre vous indiquant la date où la couverture de votre médicament se terminera. Il est important de vérifier cette date, car avant la fin de l'approbation, nous devrons envoyer un formulaire de renouvellement afin de démontrer que votre traitement est efficace. Pour cela, il faudra que vous fassiez les prises de sang demandées par votre rhumatologue et que vous remplissiez le questionnaire à l'ordinateur à chacune de vos visites à l'Institut de Rhumatologie.

 

L'assureur privé paie un pourcentage variable du coût de votre traitement jusqu'à un montant maximum, déterminé par votre régime d’assurance.   L'autre portion devra être assumée par vous et c'est là que le programme de soutien du médicament peut vous aider.  Il évaluera quelle portion il paiera pour vous. C'est du cas par cas. Vous devez donc discuter avec leur spécialiste en remboursement. Ne soyez pas gêné par cette option; presque tous les patients traités par un biologique bénéficient de cette aide financière. Pour ce qui des personnes assurées par la RAMQ, vous atteindrez le montant maximum à débourser par année lors que vous vous procurerez votre traitement.  Pour plus d’information sur la couverture de la RAMQ, cliquez ici.

Vous êtes prêt à commencer votre traitement

Une infirmière fixera avec vous votre premier rendez- vous et s'assurera que vous comprenez bien la nature de votre traitement et le déroulement de la perfusion. Au préalable, le programme enverra la prescription de votre traitement biologique à la pharmacie de votre choix. La majorité de nos clients utilisent la pharmacie près de la clinique qui livrera votre médicament la semaine précédant votre rendez-vous. De cette façon, vous êtes assuré que votre biologique sera bien conservé, car celui-ci doit être maintenu à une température se situant entre 2 et 8 degrés Celsius. Certains pharmaciens offrent aussi le service de livraison, il suffit de demander si cela est possible.  Si vous désirez transporter vous-même votre médicament, le programme de soutien peut vous faire parvenir une trousse vous permettant de le faire dans des conditions optimales. 

 

Chaque traitement à ses particularités. Il se peut que vous deviez recevoir une prémédication avant le traitement, comme du Tylénol à prendre à la maison juste avant de quitter pour la clinique ou administré par l'infirmière avant de débuter votre biologique.

Lors de vos rendez- vous

Prévoyez arriver 15 minutes d'avance, notre adjointe administrative vous accueillera, elle vous pèsera et s’il y a lieu, vous demandera de remplir un questionnaire à l'ordinateur. Par la suite, l'infirmière  vous accueillera dans la salle de perfusion et vous posera des questions afin de s'assurer que vous puissiez recevoir votre traitement. Elle vous demandera s’il y a eu des changements dans votre état de santé, si vous avez eu des infections ou pris des antibiotiques depuis votre dernier traitement, etc. Veuillez noter que toutes ces étapes seront répétées à chaque rendez-vous. Si vous changez certains de vos médicaments, même si ce n’est pas pour l’arthrite, apportez avec vous le nom de ces nouveaux traitements.  Cela permettra de nous assurer que tout est compatible et de faire le suivi de la fréquence de la prise d’antibiotique.

 

 

S’il y a une infection, une blessure, une chirurgie récente ou prévue prochainement, le biologique IV ne pourra être administré car celui-ci diminue l'efficacité de votre système immunitaire. Dans le doute, téléphonez à votre infirmière avant votre rendez-vous pour éviter un déplacement inutile.  Quand l'infection sera résolue, la blessure ou la plaie chirurgicale guérie, vous pourrez poursuivre les traitements.

La perfusion

C'est après ce questionnaire que l’infirmière ou le médecin décidera si vous pouvez recevoir votre traitement biologique. Elle prendra votre pression artérielle, votre pouls et votre température. Ces signes vitaux seront pris à quelques reprises pendant la perfusion du médicament ainsi qu’à la fin du traitement. C'est l'infirmière qui préparera votre médicament. Certains biologiques doivent être dilués avec de l'eau stérile et d'autres le sont déjà. Votre médicament est ensuite ajouté à un sac de soluté.

 

Par la suite votre infirmière vous installera un cathéter intraveineux, selon les règles de l'art avec une bonne asepsie. La durée du traitement dépend de votre biologique comme mentionné ci-dessus.

 

Certaines personnes pourraient avoir une réaction (de type mal de tête, sensation de picotement, de grattage, etc.) pendant le traitement.  Si c'est le cas, le traitement sera alors arrêté et un médicament approprié pourra vous être donné selon le symptôme. Lorsque la réaction sera résolue,  le traitement se poursuivra. Il se pourrait qu'au prochain rendez-vous une prémédication vous soit  administrée afin d'éviter une autre réaction.  Il est fréquent de le faire et cela ne veut pas dire que vous êtes allergique à votre traitement.

 

D'autres effets secondaires pourraient être ressentis à la maison, une fatigue plus accrue, des maux de tête, des nausées etc... Si c'est le cas, en aviser votre infirmière au prochain rendez-vous.

 

La fréquence des traitements dépend du biologique, certains ont des doses de charge. C’est le cas  :

  • du Remicade et de l’Inflectra : semaines 0 ,2 ,6. Par la suite, la fréquence d’administration sera chaque 6 à 8 semaines;

  • de l’Orencia (intraveineux) et du Benlysta : semaines 0, 2, 4 et chaque 4 semaines par la suite;

  • du Simponi (intraveineux) : semaines 0, 2, 8 puis il vous sera administré toutes les 8 semaines.

 

D'autres n'ont pas ces doses de charge. C'est le cas :

  • de l'Actemra (intraveineux) qui est donné aux 4 semaines;

  • du Rituxan, qui est un traitement qui comprend deux perfusions soit : une au jour 1 et une autre au jour 15;

       Par la suite, au minimum 6 mois plus tard. Tout dépendant de votre diagnostic, la dose et la fréquence peuvent varier.

 

Nous espérons que ces informations vous seront  utiles. Nous nous verrons en salle de perfusion.

 

1551, rue Ontario Est
Montréal (Québec)  H2L 1S6

 

Pour toute urgence, composez le 911

© 2016 Institut de Rhumatologie de Montréal

révision Septembre 2018.

L'IRM remercie Abbvie, Amgen, Lilly, Merck, Novartis, Pfizer, Roche, Sanofi et UCB pour leur support.

Une réalisation