L’alimentation, quel beau sujet de controverses et de mythes.  Le but de ce segment n’est pas de peser le pour ou le contre des différents régimes hypotoxiques et anti-inflammatoires à la mode ces dernières années, mais de vous apporter matière à réflexion.

Premièrement, une alimentation variée est le secret pour une bonne santé générale. Donc pas de nouveauté à ce sujet. Le guide alimentaire canadien peut vous servir d’inspiration pour partir sur de bonnes bases. Vous pouvez le consulter ici. Il est à remarquer qu’il est présentement en révision, il est donc possible que les recommandations changent d’ici un an ou deux.

Avoir de bonnes habitudes alimentaires vous permettra d’avoir un poids santé. La perte d’une seule livre de gras retire environ quatre livres de pression sur vos genoux, ce qui n’est pas négligeable lors que l’on souffre de douleurs articulaires au bas du corps.

Santé et service sociaux Québec a créé des fascicules sur la santé en général dont un sur l’alimentation, sur l’importance du calcium et de la vitamine D.  Vous pouvez les consulter ici et ici. Les personnes atteintes d’arthrite sont à risque de faire de l’ostéoporose, donc des apports insuffisants en calcium et en vitamine D peuvent nuire à la santé de vos os.

 

Le magazine Le bel âge a publié un article intéressant au sujet des mythes concernant l’alimentation et l’arthrite. Vous pouvez le consulter ici.

Le site Passeport santé fait un bon résumé des études fait concernant l’arthrite rhumatoïde et les régimes alimentaires. Vous pouvez consulter l’article ici.

Vous pouvez aussi lire sur le site de la société d'arthrite leurs conseils nutrition ici.

Gardez à l’esprit que l’important dans tout cela est de vous assurer que votre corps à tout ce dont il a besoin pour être en bonne santé. Avoir des carences car vous retirez de votre alimentation certains aliments peut augmenter votre sensation de fatigue et diminuer considérablement votre énergie. N’hésitez pas à consulter une nutritionniste pour vous aider à y voir plus clair. Beaucoup d’information donnée par nos proches ou lue sur internet n’est pas tout à fait véridique.

Vous pouvez aussi discuter avec votre infirmière à l’Institut de Rhumatologie. Plusieurs documents peuvent vous être donnés comme base d’information.

Restez à l’affût des  capsules web. Sous peu, une nutritionniste viendra discuter avec vous de différents sujets qui touchent l'alimentation des personnes souffrant d'une maladie auto-immune inflammatoire.

 

Alimentation

1551, rue Ontario Est
Montréal (Québec)  H2L 1S6

 

Pour toute urgence, composez le 911

© 2016 Institut de Rhumatologie de Montréal

révision Septembre 2018.

L'IRM remercie Abbvie, Amgen, Lilly, Merck, Novartis, Pfizer, Roche, Sanofi et UCB pour leur support.

Une réalisation